Vivre à Mayotte

Vivre à Mayotte

Avant tout, il vous faut savoir que l'économie mahoraise est pleine en période de transition. Deux modes de fonctionnement cohabitent, un traditionnel, africain, peu monétarisé, peu rentable et un, plus moderne, qui tend à se calquer sur le modèle français d'outre -mer. Mayotte, c'est un territoire qui fait rêver, comme toutes les îles tropicales : exotisme, beauté des paysages, un des plus beaux lagon au monde, une flore et une fauve exceptionnelle, bref un dépaysement assuré !

Demandez votre devis gratuit en ligne


Travailler, investir à Mayotte

Travailler, investir à Mayotte

Travailler, investir à Mayotte

L’électrification des communes rurales « boosté » depuis le début des années 1990, les changements de mode de vie, l’apparition des commerces et la possibilité de contracter des crédits à la consommation ont permis aux ménages mahorais de s’équiper et se diriger doucement vers la société de consommation française.
Toutefois les niveaux d’équipement sont encore faibles par rapport à La Réunion et la Métropole, ce qui laisse entrevoir un bel avenir aux commerces et aux investisseurs potentiels. Un exemple, celui de l’immobilier. Depuis cinq ans le rythme de la construction de logements a dépassé celui de l’accroissement de la population, pourtant élevé. Sur les 37 000 logements recensés en 2002 un tiers a été construit après le dernier recensement de la population. Si le nombre de logements en dur a augmenté de 4 700, ils ne représentent toujours que 57 % du parc, comme en 1997.

Travailler à Mayotte et y créer une entreprise

Travailler à Mayotte et y créer une entreprise

La création d’entreprise est un enjeu économique et social, facteur de richesses et d’emploi et de ce fait, primordiale pour le développement local de Mayotte. C’est pourquoi l’Etat et le Conseil Général de Mayotte encouragent de manière soutenue les projets de création d’activité.
Aujourd’hui, plusieurs dispositifs soutiennent financièrement la création d’entreprise. Un contact avec DTEFP à Mayotte ou le service du développement économique du Conseil Général vous fournira l’ensemble des informations utiles.
Pour information, en 2003, l’activité des plus grandes entreprises mahoraises restait soutenue. Leur chiffre d’affaires progressait de 7 % et la valeur ajoutée de près de 10 %. Pour quatre des huit grands secteurs, le taux de croissance de la valeur ajoutée est même supérieur à 10 %. À Mayotte, le commerce, l’industrie et l’énergie, les services aux entreprises couplés aux activités immobilières regroupent les activités qui contribuent le plus à la création de valeur ajoutée. Les grandes entreprises ont investi en 2003 un peu plus de 36,5 millions d’euros soit près de 20 % du montant de la valeur ajoutée. Celles des activités financières ont réalisé à la fois les taux d’investissement (46 %) et de marge (69 %) les plus importants. En moyenne, sur l’année 2003, pour l’ensemble des secteurs, la productivité par salarié mahorais atteint près de 25,1 K€.

Taux de chômage en 2002 Hommes 18,9 Femmes 45,7 Total 29,3 Source : Enquête Insee
Les revenus 07/2006 en euros SMIG horaire 4,18 SMIG mensuel brut 706,42.

Enseigner à Mayotte

Enseigner à Mayotte

Le recrutement et/ou l'affectation des fonctionnaires d’Etat
Il faut rappeler que Mayotte n'est pas encore un département français et donc pas une académie. La procédure de mutation inter ou intra-académique n'est donc pas possible. Pour Mayotte, il faut faire une demande d'affectation en TOM, au début de l’année scolaire en cours pour l’année scolaire suivante, comme cela se passe pour la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie Française, Saint-Pierre et Miquelon et Wallis et Futuna.
Les candidatures sont examinées généralement en mars en Commission Administrative Paritaire Nationale (CAPN). Sachez aussi que l’ancienneté dans le poste n’est pas prise en compte, ni les qualifications. Jusqu’à maintenant, Mayotte est le territoire le moins demandé, vous pouvez alors tenter votre chance. Sachez aussi que dans le primaire, seuls les maîtres-formateurs et les instituteurs spécialisés sont recherchés.
Enfin, l’affectation se fait directement depuis Paris sur un poste précis à Mayotte. Il est toutefois possible de changer d'affectation une fois sur place à Mayotte. A ce moment là, les demandes se font en décembre pour l'année scolaire suivante.

Le recrutement d’enseignants contractuels.
A Mayotte comme ailleurs, il est coutume d'avoir recours au recrutement de postes précaires au grand damne des syndicats. Ces recrutements se font directement auprès du Vice-Rectorat de Mayotte, ils palient la carrence demande et permet aux locaux une participation dans le domaine de l'éducation. Dans le primaire où les conditions de travail sont plutôt dures :, la rémunération est au maximum de 1.000 euros/mois alors que dans le secondaire, le salaire suit la grille des maîtres auxiliaires métropolitains.

Gendarmes et militaire à Mayotte

Gendarmes et militaire à Mayotte

La gendarmerie départementale est présenteà Mayotte. On trouve ainsi un commandement de la gendarmerie.
Les gendarmes y ont les mêmes missions que leurs camarades servant en Île de France ou en Bretagne. Toutefois, les particularismes régionaux et certaines missions spéciales font que le service quotidien change radicalement de celui de la métropole. Contrairement à ce que l'on purrait croire, le service des gendarmes est très exigeant car ils sont souvent confrontés à un niveau élevé de petite et moyenne délinquance et doivent intervenir dans un contexte social souvent agité.
Les gendarmes servant au sein de ces unités sont le plus souvent des gendarmes départementaux, affectés pour une durée de 3 à 4 ans. Pour une affectation outre-mer, il faut être gendarme de carrière, être volontaire et physiquement apte. Le coût de la vie sur place et l'éloignement sont compensés par une prime donnée en deux fois.
Pour le militaire aussi, la durée de l'affectation dans la collectivité de Mayotte est limitée à deux ans. Cette affectation peut être renouvelée une seule fois à l'issue de la première affectation. Elle ne peut être sollicitée qu'à l'issue d'une affectation d'une durée minimale de deux ans hors de cette collectivité ou d'un territoire d'outre-mer. Toutefois, cette période de deux ans peut être accomplie dans un territoire d'outre-mer où se situe le centre des intérêts moraux et matériels de l'agent.